GAZ Révélé GAZelle NEXT CNG avec moteur bi-carburant EvoTech 3.0

4 Oct 2018
GAZ a présenté une nouvelle modification du véhicule utilitaire léger GAZelle NEXT CNG, équipé du moteur essence-essence amélioré EvoTech 3.0. L’augmentation de la cylindrée du groupe motopropulseur à 3 l (contre 2,7 l dans la version précédente du moteur - EvoTech 2.7) a permis d’augmenter la puissance à 120 ch en conduite à essence (109 ch), et le couple net de pointe - jusqu'à 252 Nm (225 Nm en cas de conduite avec gaz comprimé). GAZelle NEXT CNG est présenté au 8ème Forum international du gaz, qui se tient à Saint-Pétersbourg du 2 au 5 octobre 2018.
<p>
     Le véhicule allie confort, sécurité et fonctionnalité de la famille NEXT à une efficacité économique élevée et au respect de l'environnement. Le gaz comprimé est le type de carburant le plus économique utilisé dans les transports commerciaux. Son utilisation permet de réduire les coûts d'exploitation de 40 à 50% (en fonction du kilométrage et des caractéristiques d'un modèle particulier) par rapport à l'essence et au carburant diesel.
</p>
<p>
     L’utilisation d’un bloc-cylindres en fonte au lieu du bloc-cylindres en aluminium des versions précédentes est une caractéristique essentielle du moteur EvoTech 3.0 mis à niveau. Cela a permis de réduire la charge thermique et d’augmenter la stabilité du groupe motopropulseur à haute température. Les modifications ont également touché d'autres composants, notamment le vilebrequin et l'arbre à cames, la culasse et le piston. La nouvelle conception prévoit la possibilité d'installer un système de climatisation à double circuit pour les minibus et deux compresseurs pour les fourgons réfrigérés.
</p>
<p>
     Quatre bouteilles de gaz d'un volume total allant de 33,2 (fourgon entièrement métallique) à 41,6 (modifications latérales) m³ sont installées sur le véhicule. Distance carburant du véhicule - jusqu’à 750 km, dont 300 km - en conduite à essence. Les équipements pour bouteilles à gaz fabriqués par les sociétés italiennes Emer et OMVL sont certifiés conformément au règlement No. 110 de la CEE-ONU. Le système de sécurité du moteur à plusieurs niveaux comprend une vanne haute vitesse (limite les fuites de gaz en cas de dommages au tube de gaz), une «vanne coupe-feu» (permet le dégagement de gaz lorsque la température dépasse 100° C), une vanne de sécurité (prévoit dégagement de gaz lorsque la pression dépasse 300 atm).
</p>