Le camion à essence Ural NEXT a parcouru plus de 10 000 km lors du rallye essence-moteurs

9 Oct 2018
Ural NEXT LNG 6x6, alimenté par un carburant essence respectueux de l'environnement, a mené à bien sa participation au rallye international GNV Gas Into Motors, organisé par Gazprom, CNPC et KazMunayGas (KMG). Ural NEXT a terminé à Saint-Pétersbourg lors du 8ème Forum international du gaz de Saint-Pétersbourg après avoir parcouru plus de 10 000 km sur les routes de la Chine, du Kazakhstan et de la Russie. Après le rallye, le véhicule sera envoyé à l'une des filiales de Gazprom - Gazprom Transgaz Tchaikovsky (ville de Tchaïkovski, région de Perm). Ural NEXT LNG sera utilisé pour livrer des équipes de travail et du matériel sur les sites pour l’entretien des gazoducs de la société.

Le rassemblement de plusieurs jours du gaz naturel dans les moteurs a débuté le 4 septembre à Rudong, en Chine, et s'est déroulé dans les villes de la République populaire de Chine, de la République du Kazakhstan et de la Russie. La distance parcourue par 15 GNV était d'environ 10 000 km.

Dans le cadre de ce projet, l'Ural NEXT fonctionnant au gaz naturel liquéfié a participé à divers événements, tels que le forum de Xian sur la promotion de l'utilisation du gaz naturel en tant que carburant, l'ouverture et la mise en service de la station de remplissage cryogénique de KunLun Energy Company Limited à Wuwei. (PRC) et d’autres. Ural NEXT LNG a géré tous les types de routes et suscité un grand intérêt parmi les participants aux événements.

L'utilisation de véhicules à gaz naturel procure une efficacité énergétique élevée. Pendant le rallye, l’équipage d’Ural NEXT LNG a économisé environ 1600 euros grâce à l’utilisation de gaz naturel comme carburant. Ils ont calculé que le véhicule avait consommé 26 kilos de GNL par 100 km en moyenne sur 10 500 km du trajet de Rudong à Saint-Pétersbourg en Chine.

En outre, l'utilisation de gaz naturel liquéfié comme carburant peut réduire considérablement l'impact sur l'environnement. Par exemple, les émissions de gaz d'échappement, tels que les oxydes d'azote et les hydrocarbures, sont réduites de 66% et 89%, respectivement, par rapport aux émissions des voitures diesel. 

Le camion Ural NEXT LNG, qui a pris part au rallye, a utilisé un système de carburant combiné avec le système de stockage et de regazéification du GNL comme système principal et le système d’approvisionnement en GNC comme complément. Cette solution permet de ravitailler le véhicule en carburant dans une station bicarburant. La distance totale de carburant d’un camion équipé d’un tel système est d’environ 1 000 km, ce qui est l’un des meilleurs indicateurs pour les camions à traction intégrale. Le réservoir cryogénique d'Ural NEXT LNG est équipé d'un goulot de remplissage universel qui s'adapte parfaitement aux buses JC Carter et Macrotech conformes aux normes européennes.

Le véhicule hors route Ural NEXT est équipé d'un moteur à essence à six cylindres en ligne YAMZ-536. Le véhicule contient neuf bouteilles de gaz représentant un volume total de 892 litres de gaz naturel comprimé et un réservoir de stockage cryogénique dans le cadre d’un volume total de 450 litres de gaz liquéfié placé derrière la cabine. Le gaz naturel liquéfié refroidi à une température de moins 162 ° C est stocké dans le réservoir cryogénique et, avant d'être alimenté dans le moteur, il est converti d'un état liquide à un état gazeux. Le volume de carburant regazéifié est d’environ 240 mètres cubes.